Se connecter

Témoignage de tompc

Posté le : 18/12/2009 à 10:39. Modifié le : 18/12/2009 à 18:52. Vu 8366 fois. 845 mots

Bonjour à tous,
Tout d'abord je remercie Rapha pour ce site d'informations et de partages d'expériences qui va certainement offrir aux futures opérés des explications claires et permettre aussi aux "anciens" de vider leur sac...
Je m'appelle Thomas, j'ai 36 ans ,marié 2 enfants. Lyon

15 DECEMBRE 2008 .
Je prend rendez-vous avec mon médecin traitant suite à la découverte d'une petite boule qui "saignote" de temps en temps et un peu douloureuse entre les fesses.
Verdict : kyste pilonidal appelé aussi kyste sacro coccygien.

6 JANVIER 2009.
J'ai rendez vous avec un chirurgien qui m'informe que cela s'opère et il y a environ 1 a 2 mois de cicatrisation.

10 MARS 2009.
Hospitalisation. Le lendemain ce sera l'opération. Ce qui me faisait le plus peur c'était l'anesthésie générale et les maladies nosocomiales.
OUF, tout s'est bien passé : un bon réveil et des infirmières sympas...
Je rentre chez moi avec le sentiment que ce ne sera l'histoire que de quelques semaines.

1 AVRIL 2009.
Pas de poissons du premier avril, mais des saignements quotidiens. Les changements de mèches sont extrêmement douloureux (je mors dans mon oreiller pour ne pas crier). Malgré toutes les précautions de mon infirmière je décide de l'appeler
LA TORSIONNAIRE

5 MAI 2009 .
Mon chirurgien, avec qui il est très difficile de prendre un rendez-vous, ne trouve rien d'anormal. Je ne supporte plus les pansements. Ils m'arrachent le C.. et j'ai de l'exéma de partout , CA GRATTE !!!

11 JUIN 2009.
Bon anniversaire!!! (36 ans). J'en ai marre, rien a changé. Mon médecin change le type de mèche et me donne un traitement pour les douleurs. Ca y est... ca va mieux. C'est beaucoup moins douloureux, juste sensible.

14 JUILLET 2009.
La cicatrisation est lente, tres lente, tres tres lente. Au bout de 4 mois il y a 50% de la cicatrisation de fait... petit passage de déprime que j'essaie de cacher.

3 AOUT 2009.
Nous partons en vacances au bord de la mer à Ste maxime.. C'est dur de ne pas pouvoir se baigner et jouer avec ses enfants dans l'eau... Je reste sur la plage. Pour m'accompagner, un parasol et quelques bikinis autour de moi ;-) Je plaisante, ma petite femme reste un max avec moi, la pauvre pour elle aussi c'est pas facile. Le plus important est que mes filles ont bien profité de ces vacances. Les soins me direz vous? Non, je n'ai pas emmené la torsionnaire avec moi, c'est donc ma femme qui se charge des changements de mèches et pansements tout les soirs, Amour quand tu nous tiens...

7 SEPTEMBRE 2009.
Rien ne bouge vraiment. Mon médecin traitant change encore le type de mèche . Cette fois ci ce sont des mèches en argent!!!???
Miracle, la cicatrisation avance et elle avance même tres vite.

27 SEPTEMBRE 2009.
La cicatrisation est terminée . Fini les mèches et pansements collés au derrière!!!

2 NOVEMBRE 2009.
Apres une petite séance de piscine, je sens des écoulements proches de la cicatrice. Je reconsulte mon médecin qui a un doute sur la fermeture et voit un tout petit trou en bas de la cicatrice. Il prend un petit matériel du type bistouri et donne un petit coup vers le trou. La cicatrisation avait été trop rapide, une poche s'était formée sous la cicatrice. Et c'est reparti: mèches et pansements.
je suis résigné et une légère envie d'abandonner les soins se fait sentir...

27 NOVEMBRE 2009.
RIEN n'a bougé. Pire, une petite boule saignante s'est formée en haut de ce qui reste à fermer. Un granulome. Rien de grave ca passe avec les mèches en argent. L'envie d'arrêter les soins se fait de plus en plus importante.

3 DECEMBRE .
Je reprend contact avec mon chirurgien. Il me propose une IRM pour voir si il n'y a rien qui gène la cicatrisation. Pour lui les choses sont claires : la cicatrisation s'est arrêtée, il faut la relancer. Pour cela Il me propose des séances quotidiennes de caisson hyper-bare. C'est un genre de petit sous-marin (4 personnes assises et une couchée) qui a une pression équivalente à une descente de 15 mètres pendant 2 heures où l'on respire de l'oxygène dans un masque.

4 DECEMBRE 2009 .
La première séance est terrible .je suis claustrophobe!!!! sous le masque à oxygène j'ai l'impression que je vais crever. Pour les prochaines séances, je prends un petit cacheton pour me détendre et m'assommer un peu.

10 DECEMBRE 2009.
Après 9 mois de soins je fais une IRM : rien à signaler...ouf ou dommage ?

17 DECEMBRE 2009.
Je consulte un autre chirurgien qui visiblement n'est pas très "caisson" . D'après lui si en septembre j'étais repassé sur le billard ça serait fini !!! Il me propose quand même de finir mes séances de caisson puisque je les avais commencées et me dit que si le 15 janvier rien n'a bougé je me referais opérer.
En me relisant j'en rigolerais presque...
Bon j'espère que le caisson suffira...
Je vous tien au courant...???
PS : si je repasse sur le billard j'écrirai un bouquin !!

Site fait en 2009.
Les choses que je dis ne sont peut-être pas toutes vraies, pour m'en parler écrivez-moi.
Rapha@kyste-pilonidal.fr