Se connecter

Témoignage de christovaoo

Posté le : 20/09/2011 à 15:19. Vu 18730 fois. 383 mots

Bonjour à tous,

Donc je me présente jeune homme de 32 ans pour 69kg, je sais pas vraiment si ça fait une différence mais bon je le signale quand même.

Donc voilà, il y a de ça 1 mois en allant à la selle, je me rends compte que j’ai une petite boule à 2-3 cm de l’anus, au début je ne m’inquiète pas mais la petite boule après 2 semaines est toujours présente et je trouve ça anormal bien qu'elle ne me fasse pas mal, juste une petite gène.

Donc comme la majorité des gens avant d’aller consulter j’essaye de trouver une échappatoire pour ne pas montrer mon anatomie aussi belle soit telle à mon généraliste. Donc direction google et tous les supers sites de médecine et là sueur froide quand je vois qu'il peut s’agir d’un kyste pilo, car il faut bien le dire, les photos que l’on trouve sur le net sont assez gores, j’ai bien failli rendre mon déjeuner 2-3 fois.

Et puis les expérience que j'ai pu lire font froid dans le dos, mais bon sur 20 000 opérations par an il doit y avoir peut-être moins de 5% pour qui ça se passe mal ( j'essaye de me rassurer en pensant ça ;-) )

Pris de panique je décide d’aller consulté et là ma pudeur sincèrement, j’en ai plus rien à f….. je veux être fixé.

Et le verdict tombe, kyste pilonidal; Verdict suivi de près par un petit coup de déprime.

Voilà le problème c’est que j’ai prévu un voyage au brésil pour le 1er décembre et j’ai déjà engagé 1 300€, le généraliste me dit que ça peut attendre mon retour c'est-à-dire dans 3 mois vu que le kyste n’est pas infecté.

Ma crainte est que ce foutu kyste continue à grandir pendant ces 3 mois et que du coup le chirurgien soit obligé de creuser plus en profondeur.

De plus, vu que le kyste est situé très bas, environ 2 cm au-dessus de l’anus, j'espère que la cicatrisation ne sera pas prolongée...

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de la suite des évènements.

Site fait en 2009.
Les choses que je dis ne sont peut-être pas toutes vraies, pour m'en parler écrivez-moi.
Rapha@kyste-pilonidal.fr